Invité d’honneur : Wallonie-Bruxelles

Située, pour le meilleur et pour le pire, au centre de la construction européenne, la Belgique reste une nation fragile dont le territoire fut jadis régulièrement labouré par les confrontations incessantes entre les grands Empires. Dans ce jeu permanent des dominations étrangères, les villes ont toujours constitué un espace de résistance et d’identité. Il n’est dès lors pas étonnant de constater la place qu’elles tiennent dans la littérature belge depuis ses origines (Charles De Coster, Georges Eekhoud, etc.).

Une série importante d’auteurs contemporains, de William Cliff à Bernard Quiriny, s’inscrivent dans cette tradition revisitée par la découverte d’une dimension urbaine élargie à l’Europe entière. À ce titre, on peut penser que le principe d’identité faible souvent utilisé lorsqu’il est question du sentiment national belge, a acquis le statut de modèle pour cette Europe qui peine à rassembler les éléments d’une culture partagée qui ne soit pas strictement économique.

Invité d'honneur : Le Québec